Pokemon c'est le mal. Ou pas...

Rédigé par petitetremalfaisant - -

Suite à ce post : http://lehollandaisvolant.net/?d=2013/09/23/14/43/27-gta5-rend-aussi-violent-que-docteur-maboule-fait-de-vous-un-chirurgien

La vieille bigote des pokemons, elle n'a rien compris.
En fait, Pokemon c'est super chrétien. Si si !!! Promis juré !!!
Je vais le démontrer et ça sera plus crédible que les pokemons sont l’œuvre de Satan.

Déjà, au Japon, la religion principale, c'est le Shintoïsme, une croyance basée, entre autres, sur le Bouddhisme, l'animisme.
Niveau Satan, ils sont plutôt tranquilles.
S'ils ne croient pas dans le Dieu des Chrétiens, comment peuvent-ils croire en Satan et se laisser influencer par lui?

Ensuite, les japonais sont fascinés par la religion chrétienne. C'est certainement dû à l'arrivée des portugais en 16ème siècle, qui avaient mis des missionnaires chrétiens dans leurs soutes.

En tous cas, les mangakas, eux sont influencés.
Il y a souvent des références au Christianisme dans les mangas :
- Fate Stay Night, l'organisation "arbitrale" est l'Eglise Catholique.
- Dans un des derniers épisodes de Naruto, on a l'explication de Jyubi, le démon à 10 queues, les ninjas tout ça. Bizarrement ça ressemble au péché originelle (la pomme tout ça)
- Full Metal Alchimist, les homoncules (les méchants) sont nommés selon les 7 péchés capitaux.

Tout ça pour dire que le Christianisme a influencé la culture niponne.

Basiquement, les mangas de types shonen (jeune héros mal à qu'il arrive des bricoles) sont une allégorie du passage de l'enfance à l'âge adulte.

L'histoire raconte le périple du héros. Ce périple va faire de lui un homme en le confrontant à des séries d'épreuves, à des ennemis qui vont lui permettre d'acquérir les qualités nécessaires pour être une bonne personne. Ce seront l'amour, la compassion, le partage, l'entraide. Exactement ce qu'enseignait Jésus à ses disciples.

Lors de ses aventures, le héros n'est généralement pas seul. Il est entouré d'amis qui l'aident, le complètent, le font grandir.
Ils se protègent mutuellement et généralement tout le groupe sort grandi des aventures.

Note même si le désir charnel est présent dans les mangas, c'est rarement matérialisé dans le shonen.
Ca n'arrive quasi jamais ne serait-ce qu'à un simple baiser.
Les seules exceptions que j'ai trouvé se trouvent dans Shingetsutan tsukihime et High School of the Dead (que je recommande)

Les épreuves et ennemis à affronter, eux, sont l'incarnation de défauts, de vices et de tentations. Ils représentent ce qui est mal et ce que le héro ne doit pas devenir.
Par exemple :
- Vegeta de DBZ représente l'orgueil, l’arrogance, l'envie et la colère.
- La Team Rocket, le vol, la traitrise (et la stupidité).

Le héro surmonte ses épreuves en trouvant en lui une force intérieure et avec le soutien de ses amis.
Chaque victoire, est avant tout une victoire sur lui-même car elle lui permet de résister à la tentation/aux péchés et rejeter les défauts que l'ennemi incarne. C'est aussi une occasion de progresser et de devenir une meilleure personne.

Il arrive même qu'un méchant se "repente" quand le héro le pardonne et revienne dans le droit chemin pour intégrer l'équipe du héro.
Et dans certains mangas, un méchant devenu gentil se sacrifie pour sauver la vie; exemple ? Vegeta !!! (c'est bien, y en a qui suivent)
Le sacrifice étant quand même l'apanage ultime du Christianisme.

On pourrait continuer, mais voilà, les Mangas de type Shonen (dont Pokemon fait parti) sont très chrétiens; ça parle d'amour, de compassion, de pardon, de résistance aux péchés. Que des valeurs que beaucoup de Chrétiens ont oublié.

Alors Mamie Bigote sort de ton 12ème siècle et arrête de croire que c'est parce que tu ne comprends pas que c'est l’œuvre de Satan.

Denis Robert démasque des financiers qui prônent le meurtre et la haine raciale | Le Club de Mediapart

Rédigé par petitetremalfaisant - -

https://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache%3AicTEHLFtBuYJ%3Ahttps%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fnotes%2Fdenis-robert%2Fles-golden-corbeaux-de-twitter%2F10153441381155916%2F

Lire la suite de Denis Robert démasque des financiers qui prônent le meurtre et la haine raciale | Le Club de Mediapart

Fil RSS des articles de cette catégorie