Intelligent Design's idiotic designer / Boing Boing

Rédigé par petitetremalfaisant - - Aucun commentaire

Site d'origine : http://boingboing.net/2005/02/20/intelligent-designs.html

Un éditorial fantastique dans le NYT de ce week-end détruit l'idée de "Intelligent Design" (une façon pseudo-scientifique, crypto-chrétienne-fondamentaliste de parler du Créationnisme sans mentionner Dieu) en démontant l'incompétence et la folie du concepteur soi-disant intelligent.

  Chez les mammifères, par exemple, le nerf laryngé récurrent ne va pas directement du crâne au larynx, comme tout ingénieur compétent l'aurait arrangé. Au lieu de cela, il s'étend vers le bas du cou à la poitrine, boucles autour d'un ligament pulmonaire, puis remonte le cou vers le larynx. Dans une girafe, cela signifie une longueur de 6m de nerf où 30 cm aurait fait l'affaire. Si c'est une preuve de l'existence d'un designer, il semble être d'une espèce inintelligente.

  Un tel mépris pour l'économie de moyen peut être trouvé dans tout l'ordre naturel. Peut-être 99 pour cent des espèces qui ont existé ont disparu. Le darwinisme n'a aucun problème avec cela, parce que la variation aléatoire produira inévitablement à la fois des individus normaux et inaptes.
Mais quelle sorte de concepteur aurait façonné des créatures si inadaptés à leur environnement qu'ils étaient condamnés à l'extinction?

Les plus graves imperfections dans la nature, cependant, sont morales. Considérez comment les humains et les autres animaux sont torturés par intermittence par la douleur tout au long de leur vie, surtout près de la fin.
Notre mécanisme de douleur peut avoir été conçu pour servir de signal d'alarme pour protéger notre corps des dommages, mais dans la plupart des maladies - le cancer, par exemple, ou la thrombose coronaire - le signal arrive trop tard pour faire beaucoup de bien et l'horrible souffrance qui s'ensuit est complètement inutile.

Et pourquoi le système reproducteur humain devrait-il être aussi mal conçu? Moins d'un tiers des conceptions résultent dans des naissances vivantes. Le reste se termine prématurément, soit au début de la gestation ou par une fausse couche. La nature semble être fan de l'avortement...

Les commentaires sont fermés.