Geek and Tips - BiereEtMoi : brassez votre propre bière

Rédigé par petitetremalfaisant - - Aucun commentaire

Site d'origine : http://geekandtips.com/mes-articles/divers/96-biereetmoi-brassez-votre-propre-bi%C3%A8re

Site biereetmoi.fr 

Un petit tour sur le site m'a tout de suite donné envie de me lancer.

Quatre niveaux de recettes de bière sont disponibles selon votre expérience dans ce domaine, des manuels d'aide au brassage très complets, un rayon plutôt bien fourni pour du matériel spécialisé, des bouteilles, des capsules ... etc.

Vu que c'était mon premier essai, je me suis dirigé vers les packs débutants, il y en a pour tous les goûts. Pour 60€, on a tous les éléments nécessaires pour fabriquer 23L de bière "home-made". Dans ces 60€, il y a 30€ de matériel que vous pourrez réutiliser pour faire d'autres brassages par la suite. A cela j'ai aussi ajouté l'achat de 90 bouteilles vides mais il est tout à fait possible de réutiliser des bouteilles du commerce.

Le brassage

Une fois le matériel reçu il est temps de se lancer !

Voici tout ce dont vous aurez besoin (et qui sera fourni par biereetmoi) :

  • un fermenteur (le gros seau au milieu de la table) avec couvercle, joints et robinet
  • un goupillon pour nettoyer vos bouteilles
  • une dosette à sucre et un entonnoir
  • la capsuleuse et les capsules
  • un fourquet de brassage
  • un produit stérilisant

Pour commencer il faut bien nettoyer et stériliser tout le matériel donné. Vu le gabarit du fermenteur, la baignoire est très pratique pour cette tâche. Pendant que cela stérilise, faire liquéfier l'extrait de malt liquide houblonné au bain marie, avant de le porter à ébullition avec 3L d'eau.

  

Une fois le tout refroidi et le matériel correctement rincé, mettre 5L d'eau froide dans le fermenteur avant de verser la préparation. Puis remplir le fermenteur jusqu'à 23L en n'hésitant pas à faire mousser pour aérer au maximum (la douchette de la baignoire est très pratique pour cela).

  

Ajouter le sachet de thé de houblon aromatique fourni (le faire infuser avant). Activer les levures en les mélangeant dans un grand verre d'eau à température ambiante puis les incorporer au brassin. Et voilà c'est fini ! Laisser le tout fermenter dans un endroit entre 18° et 25° à l'abri de la lumière pendant 10 à 12 jours. Au bout de 12h environ et cela pendant 2-3 jours, ça glougloute dans le barboteur (c'est l'air qui s'échappe du fermenteur sous l'action des levures) et ensuite la fermentation se poursuit plus silencieusement.

  

La mise en bouteilles

Après avoir patienté presque 2 semaines, il est temps de passer à l'embouteillage. C'est clairement l'étape qui a été la plus longue pour moi mais c'est principalement lié au fait que j'ai choisi des bouteilles de 33cl. J'ai donc du nettoyer, rincer, stériliser puis rincer à nouveau environ 70 bouteilles ce qui est plutôt chronophage. Mais quand on aime, on ne compte pas.

Une fois que tout est bien rincé, il faut maintenant ajouter une dose de sucre dans chaque bouteille. C'est ce sucre qui va permettre la fermentation en milieu fermé, donc production de gaz qui va s'incorporer à la bière et lui donner ses bulles. Il est important de respecter le dosage (en fonction de votre contenant) car trop de sucre pourrait provoquer un dégazage trop important et faire exploser les bouteilles. De mon côté je n'ai pas eu ce problème, il suffit d'utiliser la dosette à sucre fournie et qui propose 3 dosages différents en fonction de la taille du contenant (petit pour 33cl, moyen pour 50cl, grand pour 75cl).

Et enfin on peut mettre notre précieux liquide en bouteilles avant de capsuler ! C'est d'ailleurs assez frustrant de voir toute cette bière et de ne pas pouvoir la boire (elle n'est pas fraîche et en plus elle n'a pas de bulles).

Dégustation

Avant de pouvoir la déguster, il faudra attendre encore 2 longues semaines ! Laisser la bière dans les bouteilles dans les mêmes conditions que pour la 1ère fermentation (température entre 18 et 25°).

Au bout de 2 semaines, j'en ai mis une dans le frigo et une fois fraîche ce fut le moment de la dégustation. 

Petit moment d'appréhension au moment du décapsulage. Va t-elle avoir des bulles ? Va t-elle être bonne ?

Et la réponse est oui ! Bien fraîche c'est un régal. J'ai retrouvé des notes un peu caramélisées et une légère amertume qui reste bien en bouche. Je m'attendais à une bière ambrée plus claire, là on est proche de la bière brune mais j'ai retrouvé des similitudes avec d'autres bières que j'avais déjà goûtées et appréciées. Mais c'est une sensation différente de se dire que c'est NOTRE bière !

Bien évidemment et comme vous aurez pu le constater, je n'ai en fait géré que l'étape de fermentation de la bière. Mais cela suffit pour se rendre compte déjà du travail à fournir pour faire de la bière et j'ai appris plein de choses sur la fabrication (et notamment la fermentation). Maintenant que j'ai le matériel de base, la prochaine fois j'essaierai de passer au niveau supérieur sur le site biereetmoi.fr. 

Mais il faudrait presque pour cela que j'y consacre une pièce entière de mon appartement, luxe que je ne peux actuellement pas me permettre. smiley wink

En tout cas, si l'aventure vous tente, n'hésitez pas à me contacter via le formulaire de contact de mon site, je pourrais vous envoyer un bon d'achat de 5€ sur le site pour votre première commande.

Et si vous souhaitez en apprendre davantage sur le brassage de la bière, je vous conseille la lecture de ces sites : 

Source photo : biereetmoi.fr

Les commentaires sont fermés.